Nous l'appelons Grand-Père, non pas pour glorifier un nouveau dieu, mais parce que de tous temps il nous a réuni en famille, en amis, en clan, simplement. Ainsi, nous chantons, nous dansons et nous festoyons à sa chaleur et sa lumière.Très naturellement nous partageons et ainsi personne ne manque de rien. Lorsqu'une émotion forte prend possession de nos pensées, il est possible d'y plonger son regard et de laisser le silence se répandre en soi. Et si nous venons à nous adresser à lui, sa sagesse est à chaque fois sans réponse personnelle. Juste regarder les flammes danser et écouter le son de sa propre voix, sa tonalité. Peu importe les mots, la forme, le sens et l'ultime questionnement. Tout ceci nous invite alors à nous rapprocher des Grands-Mères, du minéral, de la source, d'une mémoire déployant une dimension qui est bien au-delà de nos propres mémoires. Spontanément, une gratitude cellulaire se fond alors en toutes choses et c'est par la seule présence de l'être qu'elle en est l'expression.

IMG_8277