Bien à nous !

Pour cette hutte d'hommes en deux étapes, le feu s'est éteint doucement en saluant la présence de ceux qui ont pu faire le voyage jusqu'à Puychicout, et également ceux qui se sentent reliés à ce feu, cette terre et ces deux huttes. 

Peu importe le nombre de personnes et la forme de ces deux réunions, l'essentiel vient de cette portée véhiculée par l'énergie du coeur de chacun de nous, qui travaillons à plus d'ouvertures, plus de soins, plus de guérisons, à travers nos pratiques respectives et le développement de nos médecines.

Cette seconde partie de hutte d'hommes nous a gratifié d'une présence féminine bien particulière, car celle-ci ayant participé à la construction de çette petite hutte, elle nous a offert la possibilité de nous servir les pierres en tant que gardienne du feu. Bien entendu, elle n'était que de passage pour une salutation fraternelle. Le coeur l'a finalement inspirée à rester parmi nous et à servir cette hutte.

Remercier, ce n'est pas seulement dire merci à : c'est aussi inviter à partager complètement cette réunion dans la hutte. Ainsi, nous sommes bien au-delà du féminin-masculin, de tant de considérations qui divisent parfois au sein de la complétude.

Nous continuons ainsi à remercier et à faire confiance à la nature, au lieu et à la puissance de l'amour circulant en chacun de nous. 
Nous sommes encore les bienvenus à Puychicout.

IMG_9750 - Copie

Xavier.